UA-88367656-1
  • Stacks Image 439
  • Stacks Image 441
  • Stacks Image 443
  • Stacks Image 445
  • Stacks Image 447
  • Stacks Image 449
Simon SCHMITT, photographe aérien, architecte de formation.
Architect-luchtfotograaf.
Michel MAZIERS, historien, administrateur des Amis de la Forêt de Soignes.
Historicus, administrateur van De vrienden van het Zoniënwoud.
RUSH STUDIO
Monique Arrigoni & Pierre Meuwèse, graphistes.
Grafici
Anne RIEBUS, guide culturelle.
Culturele en toeristische gids.
Simon SCHMITT, d’origine française, s’est installé en Belgique au début des années 2000 et n’a depuis cessé d’explorer et d’aimer son pays d’accueil.
Sa formation d’architecte lui permet de porter un regard affiné sur les éléments du relief, l'appréciation d’un site dans son environnement tridimentionnel et la multitude d’angles d’approche. Cela explique probablement cette touche personnelle qui fait la réputation de son travail. Au début des 2000, il introduit le premier en Belgique la prise de vue aérienne à partir d’un Zeppelin captif. Mais à l’instar des drones aujourd’hui, le ballon captif s’est rapidement avéré limité dans ses possibilités (altitude max de travail, poids du matériel limité, rayon d’action restreint). C’est donc tout naturellement qu'il s'oriente ensuite vers la prise de vue à partir d’hélicoptères, alliés par excellence du photographe aérien.
Son rôle dans Brussel’Air: produire de magnifiques photographies aériennes...

contact :
simon@globalview.be
Stacks Image 421
Michel MAZIERS, historien spécialisé dans l’étude de la forêt de Soignes. Il a écrit de nombreux articles et participé à plusieurs expositions, dont Europalia-Östereich en 1987. Il est également le secrétaire général de l’asbl «Les Amis de la Forêt de Soignes» qui édite la revue «Soignes–Zoniën».
Ce qui m’attiré vers ce projet est son caractère inédit, malgré les apparences. Si de nombreux ouvrages et expositions ont été consacrés aux espaces verts de la Région de Bruxelles-Capitale, comportant parfois l’une ou l’autre photo aérienne; si des publications sur tous supports ont été réalisées au sujet de la Belgique ou même de Bruxelles vues du ciel, aucune n’a jusqu’à présent été consacré aux espaces verts bruxellois vus du ciel dans leur ensemble. Or, cette optique originale révèle de manière beaucoup plus imagée que les cartes et plans les «couloirs verts et bleus» sillonnant la Région, dont on commence seulement à mesurer l’importance pour la conservation et la promotion de la biodoversité. La vallée de la Woluwe, la chaîne d’espaces verts allant de Neerpede (Anderlecht) au bois du Laerbeek en passant par le Scheutbos et le marais de Jette-Ganshoren et la Promenade verte qui les réunit en sont les éléments les plus percutants, mais loin d’être les seuls. En effet, une série de nouveaux espaces verts au centre-ville, les «toitures vertes», le bois de la Reine, Tour et Taxis entre autres n’ont jamais été inclus dans les publications antérieures pour la bonne raison qu’ils n’existaient pas encore.
Son rôle dans Brussel’Air : partager l’histoire avec un grand "H" et sa connaissance des espaces verts.
RUSH STUDIO
Pierre Meuwèse &
Monique Arrigoni,
bruxellois depuis toujours, ils sont administrateurs d’une PME de pré-presse. Graphistes de formation, ils sont amateurs de cartes géographiques et de prises de vues aériennes.
Après 30 ans de graphisme et de cartographie, nous avions envie de montrer notre ville autrement.
A l’heure de Google Earth et des drones, prendre de la hauteur s’est imposé à nous comme une évidence car «d’en haut», les repères diffèrent, la perception change. S’offre dès lors l’opportunité de découvrir des formes, des perspectives et des couleurs différentes. La découverte d’un univers nouveau, particulièrement graphique, prenant aux tripes bien que terriblement humain.
Leurs rôles dans Brussel’Air : concevoir une mise en page graphique et assurer le suivi du travail entre les différents intervenants.

contact :
rushstudio@skynet.be
Anne RIEBUS, bruxelloise, guide touristique et amoureuse de sa ville.
J’ai le grand bonheur de partager enthousiasme et connaissances avec les autres au travers de mon métier de guide ! J’adore l’histoire, l’architecture mais aussi la nature et Bruxelles recèle de nombreux espaces verts, parfois méconnus !
Quoi de mieux pour en comprendre l’étendue et la structure souvent étonnante, imperceptible, que de prendre un peu de hauteur !
Son rôle dans Brussel’Air : transmettre sa passion de guide, sa connaissance du terrain, et faire découvrir les lieux méconnus de Bruxelles.
/